Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FOOT ALGERIEN

Anthar Yahia : "Reconstruire sur des bases solides"

4 Septembre 2017, 09:40am

Publié par Foot Algerien

L’ancien capitaine de la sélection algérienne de football, Antar Yahia, a estimé samedi qu’il était temps pour la Fédération algérienne de football (FAF) d’analyser la situation délicate dans laquelle se retrouve désormais la sélection nationale et penser à la meilleure manière à même de favoriser une reconstruction sur  des bases solides  du  team algérien en vue des prochaines échéances.

Antar Yahia s’exprimait au micro de beIN Sport pour laquelle il a commenté le match de la sélection algérienne battue à Lusaka par la Zambie (3-1), dans le cadre de la troisième journée des qualifications au Mondial-2018, une défaite qui met les Algériens déjà hors course, eux qui totalisent seulement un point, alors que le leader du groupe B, le Nigeria en  l’occurrence, en compte neuf.

"C’est une grosse déception que l’on ressent après ce match. Je crois que le moment est venu pour que la FAF analyse la situation en ayant la tête froide et en mettant de côté toutes les émotions. Il faudra penser à bâtir une équipe solide, et cela passe d’abord par stabiliser l’effectif, notamment en défense", conseille le libéro de charme des Verts entre 2003 et 2012.

"Comme notre formation est engagée également dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique de 2019, alors qu’il lui reste aussi à livrer trois autres rencontres pour le compte des qualifications au Mondial-2019, il faudra en profiter pour travailler la cohésion. La priorité devra être donnée dans ce registre au secteur défensif qui connait des changements fréquents dans sa composante, ayant fini par lui jouer un mauvais tour", a-t-il encore regretté.

Aux yeux d’Antar Yahia aussi, le style de jeu à adopter sur les terrains des pays subsahariens devra également être remodelé en raison des paramètres extra-sportifs y régnant.

"A l’époque de l’ancien sélectionneur national, Vahid Halilhodzic par exemple, on procédait par un jeu vertical en raison des difficultés rencontrées aussi bien en matière de climat que de la qualité des pelouses sur lesquelles on évoluait" , a-t-il expliqué, faisant remarquer au passage que les camarades d’Islam Slimani ont mis beaucoup de temps pour revenir dans le match face à la Zambie, avant de s’incliner logiquement.

Enfin, l’actuel directeur sportif de l’US Orléans (Ligue 2, France) s’attend à un  dur temps  pour le sélectionneur national, Lucas Alcaraz, une fois de retour à Alger, car les  supporters algériens sont réputés pour leur attachement à leur sélection allant jusqu’à ne pas digérer facilement les contre-performances, et celle de Lusaka est venue l’enfoncer davantage.

Alcaraz vient de subir son deuxième revers dans le cadre de son aventure algérienne en l’espace de quelques jours. Sous sa houlette, la sélection nationale A’ a été éliminée, le 18 août dernier, des qualifications au Championnat d’Afrique des joueurs locaux par la Libye (défaite 1-2 à Constantine et nul 1-1 à Sfax).

L’ex-driver de Granada, relégué en fin de saison passée en deuxième division espagnole, a été désigné à la tête de la barre technique de la sélection algérienne en fin mars dernier, quelques semaines après une participation ratée des Verts en Coupe d’Afrique des nations (CAN-2017) au Gabon.

APS

Commenter cet article