Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FOOT ALGERIEN

LE PRESIDENT DE LA FAF FACE A LA PRESSE

9 Juillet 2017, 10:12am

Publié par Foot Algerien

Le président de la fédération algérienne de football (FAF) Kheïreddine  Zetchi a tenu samedi une conférence de presse au centre technique national de Sidi Moussa.
Élu le 20 mars dernier à la tête de la FAF, c’est la première fois que Mr Kheïredine  Zetchi donne une conférence de presse en sa qualité de président de l’instance fédérale
L’occasion était propice pour débattre de tous les sujets qui intéressent l’opinion sportive : « il y avait beaucoup de sollicitations des journalistes pour les rencontrer et ils m’ont même reproché de ne l’avoir pas fait et de vouloir garder le silence. Il fallait  juste attendre que la saison footballistique se termine pour provoquer cette conférence de presse et me permettre a présent d’expliquer la démarche du bureau fédéral » a-t-il lancé en préambule.
Elections de la FAF, championnat, sélection nationale, arbitrage, DNCG et la situation du football national en général ont été les grands thèmes de l’échange avec les gens de la presse

« Je ne suis ni parvenu, ni parachuté »
Revenant sur son élection à la fédération le 20 mars dernier, le président de la FAF a salué «  le caractère démocratique des élections » qui ont été « houleuse, c’est vrai mais l’assemblée générale souveraine a offert sa légitimité au nouveau bureau fédéral » explique t-il avant de préciser qu’il n’est pas étranger au monde du football : «je ne suis un parvenu, encore moins un parachuté. Je suis dans le milieu du foot depuis 1994. Si j’ai postulé à la présidence de la fédération c’est parce que j’étais motivé pour le faire car animé de la volonté d’apporter quelque chose a notre football »

«On a hérité d’une situation difficile »
Kheïredine  Zetchi rappelle que lui et son équipe du bureau fédéral ont hérité d’une situation extrêmement difficile ou il fallait s’armer de beaucoup de patience pour y faire face : « on a pris le train en match. L’EN sortait d’une CAN plus que décevante. Ses débuts aux éliminatoires du Mondial 2018 étaient très pénibles. Avec un nul et une défaite en deux matches. Les championnats pro et amateurs étaient sujets à divers problèmes et on ne peut par coup de baguette magique régler tous ces problèmes en un temps très court. On ne devait pas nous coller sur le dos tous les problèmes du football algérien qui durent depuis des années »
« Moralisation et mise à niveau du football »
Assumant pleinement ses responsabilités en tant que premier dirigeant du foot en Algérie, Kheïredine  Zetchi dira que s’il s’est étalé sur la « situation héritée » ce n’est pas pour se dédouaner de cela mais juste pour arriver à la « conclusion fondamentale qu’il faut apporter des solutions radicales aux problèmes constatés »
Le président de la fédération préconise la « mise à niveau du football » en revenant à des « normes » et la moralisation du foot qui est une « mission de tous les acteurs, pas uniquement du B.F ». Il expliquera, par la suite, la stratégie à mettre en place pour atteindre ses premiers objectifs comme le renouvellement des ressources humaines en injectant du sang neuf, en confiant notamment des responsabilités aux jeunes mais aussi la tenue du colloque ou d’un symposium sur le football programmé au mois d’octobre prochain et qui concernera tous les acteurs de la discipline que ce soit dirigeants, entraineurs et journaliste que Kheîredine Zetchi a invité a « réfléchir » aux solutions a apporter aux maux qui rongent le foot. « Les fausses solutions rapides pour impressionner, ne font pas partie de nos plans » avertit-il.

« DNCG et Fair-Play financier »
En parallèle à la moralisation du football, le président confirme la mise sur pied d’une DNCG qui est appelé à « accompagner les clubs pour équilibrer leur budget. Cette direction est un des instruments de sauvetage de notre football » explique t-il. Une première étape nécessaire avant de parler d’une quelconque sanction a l’encontre des clubs qui ne vont pas suivre cette nouvelle directive : « On n’est pas la pour sanctionner mais aider nos clubs a mieux contrôler leur budget. Il est hors de question de laisser des clubs dépenser de l’argent alors qu’ils n’ont pas apurer leurs dettes ou qu’ils ne sont pas en mesure d’honorer leur engagement financier. La DNCG fera un travail préventif dans un premier temps. Et si par la suite il s’avère que des clubs n’ont pas la politique de leur moyen, la il faudra agir et sanctionner quitter a les faire rétrograder en division inférieure ».
Le fair-play financier doit être aussi de rigueur

« CNAS et les cotisations des clubs »
Le dossier sensible qu’est la cotisation des clubs au niveau de la CNAS a été abordé par le président de la fédération qui a révélé qu’il « n’a trouvé aucun accord signé entre la fédération et la CNAS » sur son bureau. Réglé les cotisations des salaires des clubs est un problème que l’actuelle fédération compte le solutionner au terme d’une réunion prévue dans quelques jours entre le président de la fédération et le directeur général de la CNAS

La sélection nationale A et son sélectionneur Lucas Alcaraz, les sélections jeunes, la DTN, les centres de formations, championnat et arbitrage, ont été les autres thèmes abordés par Kheïreddine Zetchi en conférence de presse

« Alcaraz, c’est lui qui nous convient »
Ainsi, le président de la fédération a tenu a rappelé qu’au retour de la sélection nationale, il fallait trouver un sélectionneur national laissé vacant après le départ de George Leekens. Le choix a été porté sur l’Espagnol, Lucas Alcaraz, un choix : « bien étudié car on parle d’un entraîneur qui a dirigé plus de 700 matchs dans les Ligues 1 et 2 espagnoles. Aussi la philosophie de jeu du football espagnol nous convient. En concertation avec Hakim Medane, le manager de la sélection et après l’accord du bureau fédéral on opté pour cette piste après avoir épluché plusieurs autres CV. Il a l’expérience et les compétences nécessaires pour diriger L’EN.»
La disponibilité du technicien espagnol qui a accepté de séjourner en Algérie a été aussi derrière ce choix

Alcaraz ne s’occupera pas seulement de l’équipe première puisque il aura aussi en charge, la sélection des locaux, elle aussi appelée sélection A qui prépare les éliminatoires du CHAN
« Pas question de revoir à la baisse le standing de la sélection »
La sélection algérienne a atteint un certain standing que l’actuelle équipe fédérale, a sa tête, Kheïreddine Zetchi veille à la maintenir a ce bon niveau : « Il n’est pas question de revoir à la baisse le standing de la sélection. On suit son évolution d’une façon très pointue » rassure t-il
Le président de la fédération a salué le travail de Hakim Medane qui a fait en compagnie du sélectionneur national une tournée en Europe ou ils ont rencontré les joueurs : «cela a été très bénéfique pour tout le monde du fait que le manager et le sélectionneur national ont eu le temps d’expliquer a leur joueur leur philosophie ce qui a beaucoup facilité le déroulement du premier stage de la sélection »

« La DTN d’une importance capitale »
La direction technique nationale occupe un volet important dans la politique de la fédération algérienne de football : «  c’est fondamentale d’avoir une DTN. On accorde beaucoup d’importance à cette structure. Quand on est arrivé, la DTN tournait autour d’une seule personne, Toufik Korichi. Il faisait seul le travail. Nous on a une vision plus profonde de la chose. Certains nous reprochent notre lenteur dans notre démarche. La DTN n’est pas la, juste pour nommer des sélectionneurs de jeunes, son travail est long. On veut instaurer des valeurs sur le long terme. On ne cherche pas à gagner tout de suite en improvisant on veut gagner longtemps » explique t-il sa démarche et celle de son équipe
Abordé sur la question de la désignation de Fodhil Tikanouine, le président de la fédération a rappelé aux présents les compétences de l’actuel DTN qui jouit de sa confiance. Aussi, a t-il tenu à préciser que d’autres techniciens compétents viendront renforcer cette structure : «  Tikanouine va énormément apporter a notre football, il a notre confiance, la DTN sera renforcée par des compétences locales et même étrangères. Il y aura un travail d’équipe. Ces compétences vont réfléchir sur le devenir du football national »
« Créer 4 centres d’entrainement »
Lancer des centres de formation, c’est le cheval de batail de l’actuelle équipe fédérale. Face à la presse Kheïreddine Zetchi  rappelé l’importance de telles structures et informé l’assistance du lancement de « 4 nouveaux centres de formation, au Nord, au Sud, à l’Est et à l’Ouest du pays » l’enveloppe financier pour de tels projets est prête : « j’ai proposé au BF qui a accepté l’abandon du projet de la construction d’un hôtel. Le budget de ce dernier est évalué à 6 milliards de dinars, on a préféré investir cet argent dans la construction des centres d’entrainement que dans une structure hôtelière à caractère purement commercial. Notre rôle est de développer le football pas de gagner de l’argent. Après ces centres peuvent générer des dividendes quand ses infrastructures seront louées aux clubs désireux d’effectuer leur stage dans ces lieux »
« Championnat, plus d’accumulation de match retard »
Les championnats pro L1 et L2 ont été également au centre de la conférence de presse animée, samedi 8 juillet par le président de la FAF qui a confirmé leur début pour le 25 et 26 aout prochain et la clôture au plus tard le 28 mai 2018 pour respecter la directive de la FIFA qui a fixé cette date limite pour la fin de tous les championnats dans le monde
En collaboration avec la LFP, la FAF va établir le calendrier de la saison prochaine » en tenant compte des dates FIFA, des fêtes religieuses et nationales et des rencontres internationales de nos clubs pour établir un calendrier qui ne doit subir aucun changement quelque soit le motif présenté » précise le président de la fédération qui a également rappelé que les clubs engagés en compétitions internationales disputeront leur matches de championnat 48h ou 72h avant ou après leur rencontres internationales »
« Recrutement des joueurs étrangers, voici les conditions »
Récemment la fédération algérienne de football a de nouveau autorisé les clubs à recruter des joueurs étrangers, cette opération est toutefois soumises a un certains nombres de conditions comme la rémunération du joueur en monnaie locale sauf dans le cas ou des clubs possèdent des comptes en devises et veulent le payer en monnaie étrangère. Délivrance de la licence ne se fera qu’après la déclaration du joueur à l’inspection de travail, sont entre autres des points que le président de la FAF a énumérer a ce propos
« Algérie-Zambie et Algérie-Libye à Constantine »
Pour son match des éliminatoires de la coupe du monde 2018 prévu le 5 septembre prochain, la sélection algérienne recevra son homologue de la Zambie au stade Hamlaoui de Constantine, comme l’a révélé en conférence de presse Mr Zetchi : «  une délégation de la FAF a récemment visité le stade Hamlaoui et un rapport positif a été établi ce qui nous a conduit a établir ce choix de Constantine. La FIFA  a été saisie pour cette nouvelle domiciliation.
Questionné sur l’attitude des joueurs par rapport a cette question, le président de la FAF a informé l’assistance que « ce sont les joueurs eux-mêmes qui ont émis le vœu de jouer a l’intérieur du pays »
La sélection locale y recevra également la Libye pour les éliminatoires du CHAN 2018, le 12 aout prochain

« Faire confiance au joueur local »
Le jeune Attal qui a fait deux belles apparitions avec la sélection algérienne respectivement face à la Guinée en amical puis le Togo en éliminatoires de la CAN 2019 a été cité en conférence de presse ou Zetchi a été sollicité pour dire la vérité sur sa convocation. Le numéro un du football algérien s’est dit lui-même « étonné par cette convocation, j’ai même essayé de dissuader le sélectionneur national, ce dernier a refusé et on a accepté ces choix qui se sont avérés bons et cela me permis de dire aujourd’hui qu’il faut cesser de manquer de confiance au joueur local »

« Profiter des dates FIFA et jouer plus en Afrique »
Questionné sur les dates FIFA que la sélection nationale a souvent ratée de par le passé, le président de la fédération a précisé que désormais «  l’EN saisira toute opportunité pour jouer un match international ou deux s’il s’agit d’une double date FIFA rapprochée » et d’ajouter que sa préférence va pour les sélections africaines : « c’est en Afrique qu’on trouve des difficultés a développer notre jeu, on doit remédier a cela en multipliant les rencontres avec les sélections du continent de haut niveau » assure t-il
« Aucun accord de partenariat avec des fédérations africaines »
Dans son intervention face aux gens de la presse, le président de la fédération a révélé qu’il n’a trouvé aucune convention de partenariat avec les fédérations africaines qui pouvaient permettre d’échanger des expériences, le déroulement des rencontres amicales entre les jeunes sélections…

CFA et affaire Koussa
Le volet arbitrage a été longuement débattu et l’affaire Koussa a été au menu et à ce propos, le président de la fédération a été très clair en précisant qu’ « en sa qualité de membre du bureau fédéral, Koussa avait toute notre confiance pour présider la CFA sous le contrôle. Malheureusement il a dérapé alors qu’il était tenu par le droit de réserve. Mon devoir était de prendre mes responsabilités et de mettre fin a ses fonctions. Décision irrévocable. On peut même le révoquer du bureau fédéral et proposer cela à l’assemblée générale qui est souveraine »
« Nous avons intégré à la CFA, Amalou qui a notre confiance et travaille sous le contrôle et la surveillance de la FAF » ajoute le premier responsable du football
Kheïreddine Zetchi a par la suite parler de la saison prochaine ou les désignations des arbitres des rencontres seront connues avant le Week end en les rendant public sur le site de la ligue et de la FAF

Affaire du RCR
Rétrogradé en L2, le RCR  réclame, en saisissant le TAS, la récupération des points que l’ancienne FAF lui a défalqués en début de saison. Questionné sur l’attitude qu’adoptera la fédération si jamais le TAS donnera gain de cause au RCR, le président de la FAF s’est dit légaliste et très respectueux de cela et si cette situation se présente il «réunira le BF et soumettre la sentence aux organes juridiques de la FAF qui donnera par la suite ses conclusions. On est des légalistes et pas la pour faire plaisir à X ou Y »

Symposium sur le football en octobre
La fédération algérienne de football organisera au mois d’octobre prochain un symposium ou colloque au mois d’octobre ouvert aux acteurs du foot dont les journalistes pour « réfléchir sur le devenir de la discipline et aider à apporter des solutions idoines pour faire sortir le football national du marasme dans lequel l se trouve depuis plusieurs années » a annoncé le président de la fédération à l’assistance

Des rencontres avec les ligues
La nouvelle fédération compte s’ouvrir sur les ligues, « toutes les ligues » et les présidents des clubs en allant à leur rencontre et écouter leurs doléances. A ce propos Kheïreddine Zetchi apprend a l’assistance que « deux membre du BF M. Bahloul et Ghouti ont fait le tour du pays pour rencontrer visiter les ligues et relever les problèmes auxquelles elles sont confrontées. On veut créer une sorte de cordon ombilical entre les ligues et les fédérations » explique t-il la démarche de la FAF

Des juristes à la commission de discipline et de recours
Des changements au niveau des commissions juridique et de recours seront apportés, ainsi le président de la FAF a révélé que ces structures seront « renforcées par des juristes qui ont une formation dans le droit qui auront le plein pouvoir pour agir et faire appliquer la réglementation. Ils seront libres et indépendants pour prendre leurs décisions »
La CRL elle aussi a connu un changement puisque c’est maitre Hamouda qui la préside : « il a déjà tenu sa première séance de travail » ajoute le président de la FAF

Mecherara, Madjer et Salah Bey Aboud
Kheïreddine Zetchi a rappelé à l’assistance qu’il s’est entouré de conseillers connus pour leurs compétences dans leur domaine respectifs, comme Mr Mecherara conseiller de la FAF sur tous les aspects, Rabah Madjer porte drapeau de la fédération et conseiller technique, Salah Bey Aboud conseiller média.

(faf)

Commenter cet article