Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FOOT ALGERIEN

EN: Domenech et Le Guen, les deux premières pistes de la FAF

12 Octobre 2016, 08:16am

Publié par Foot Algerien

C’est fini, l’aventure du coach Milovan Rajevac s’est achevée sur ce triste nul (1-1) contre le Cameroun, le Serbe a trouvé hier un terrain d’entente avec la FAF et dès aujourd’hui il quittera Alger définitivement non sans un énorme pincement au cœur.

La Fédération algérienne de football s’attaquera dès à présent dans un nouveau chantier, une course contre la montre pour essayer de trouver un patron pour ce bateau des Verts abandonné au large d’un océan de problèmes, il faut dire que le début de la campagne qualificative Russie 2018 avec un nul à un mois du déplacement au Nigeria et à près de 3 mois de la CAN est un souci que la FAF tentera de régler en essayant d’apporter l’équilibre manquant à la sélection.

Si la FAF pour le moment a décidé d’installer Neghiz comme intérimaire pour ce déplacement ô combien important à Uyo, il n’en demeure pas moins qu’elle aura très vite besoin de recruter un technicien d’envergure, quelqu’un qui pourra remettre de l’ordre que ce soit sur le plan technique ou même dans le vestiaire qui a connu de gros dégâts après l’échec qu’aura été le stage de ce mois d’octobre.

Domenech encore lui

Alors que le contrat de Rajevac n’avait pas encore été résilié, du côté de la FAF le bruit de son successeur avait déjà commencé à circuler.

Sur la grande toile ou dans la rue, les gens évoquaient le nom de Courbis, le Breton connu pour être l’ami des Algériens, mais à la FAF 2 autres noms se répétaient et circulaient avec insistance : le premier c’est Raymond Domenech l’ancien sélectionneur de l’équipe de France finaliste malheureux de la Coupe du monde 2006 avec les Bleus, ce dernier est revenu en force dans les plans de la FAF et s’est déjà bien positionné dans la course.

Le président du Syndicat des entraîneurs de football en France tentera donc d’avoir ce job qui le fuit depuis un bon moment, et de retrouver les terrains, lui qui reste sur un cuisant échec avec les Bleus en 2010 avec une sortie prématurée de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, un profil qui ne semble pas avoir le poids nécessaire qui pourrait convaincre la FAF surtout qu’il ne dispose d’aucune expérience africaine, ce qui joue forcément en sa défaveur.

Le Guen, une vieille piste de la FAF réactivée

En plus de Domenech, le nom d’un autre coach français circule avec insistance du côté du siège de la Fédération, il s’agit de Paul le Guen, l’actuel consultant sur les plateaux du groupe Canal+ n’a plus exercé depuis la résiliation de son contrat avec Oman, l’avantage que ce coach offre c’est le fait d’avoir travaillé en Afrique, même si cela remonte à très longtemps, à la CAN 2010 lorsqu’il avait coaché les Lions indomptables du Cameroun.

Seul souci avec Le Guen que la FAF avait déjà contacté avant de conclure avec Rajevac, ce sont ses conditions jugées exagérées, cela ne concerne pas le côté financier, mais plutôt les adjoints, puisqu’il a réclamé la présence de 4 adjoints dans son staff qu’il se chargera de ramener lui-même, une condition qui n’avait pas été acceptée par la FAF, en attendant de voir si cela va changer cette fois ou pas.

En tout cas, ces deux pistes sont les deux premières explorées par la fédération, d’autres vont sûrement suivre, on peut parler notamment de Wilmots le coach belge libre depuis le dernier Euro, ses exigences financières son largement accessibles au vu des pourparlers qui avaient été entamés par la fédération avec son agent le printemps dernier juste après le départ de Gourcuff.

La FAF se donne le temps de bien étudier les CV qu’elle a et qu’elle continuera de recevoir les prochains jours, un entraîneur va certainement être retenu dans les toutes prochaines semaines. (competition.dz)

Commenter cet article